QUAND LES PARENTS SE SEPARENT

Dans les situations de séparation, l’ampleur du raz-de-marée émotionnel peut rendre les parents en partie insensibles au vécu et aux besoins réels de leurs enfants, alors que ceux-ci nécessitent au contraire une attention toute particulière.
L’état psychologique de l’enfant est très dépendant des états émotionnels de ses parents. Lorsque la structure familiale éclate, l’enfant peut se trouver à une place qui ne devrait pas être la sienne. Comment accueillir les comportements et la parole de l’enfant ? Que dire aux parents ? Comment gérer la séparation et ses conséquences ? Quels sont les rôles respectifs de l’avocat, du tribunal, des autres intervenants ? Comment recevoir et comprendre les paroles et les demandes des enfants, et travailler pour eux ?

Objectifs
- Permettre de mieux comprendre l’enfant qui vit la séparation de ses parents, et pouvoir accueillir sa détresse.
- Comprendre le conflit que peuvent vivre les parents et tenir une position neutre,
décrire la médiation familiale, son intérêt et ses difficultés.
- Comprendre les mécanismes et les enjeux judiciaires, éviter les manipulations et les erreurs, acquérir des éléments pour travailler dans l’intérêt de l’enfant dans la démarche judiciaire.

Contenu
À partir de situations concrètes de votre pratique d’accueil, nous allons aborder l’impact de la rupture conjugale sur les adultes, les enjeux et les risques pour les enfants, ainsi que les mécanismes de règlement des difficultés, notamment auprès des tribunaux.

Intervenants
Béate de Barry, thérapeute de famille, médiatrice familiale, travailleur social, chargée de mission dans le soutien à la parentalité.
Jean-Pierre Bernard, avocat, professionnel qualifié dans le domaine de la famille.