" Ciné-ma différence" (France - 88 St Dié)
article paru dans le Furet
N° 62  

THEMATIQUES
Projets spécifiques : Education à la citoyenneté  et Eveil culturel et artistique
Parentalité :  Actions parents enfants et Actions pour les parents

IDENTITE
Intitulé du projet : Ciné-ma différence
Nom de la structure porteuse : Ciné-ma différence
Type de structure porteuse : Association
Autre type éventuel : Maison Du XXI Siècle
Date de création : 04/01/2009
Projet en fonctionnement : oui
 Personne référent du projet : Alberto Szwarcer

LOCALISATION
Code postal :
88100
Commune : Saint-Dié-des-Vosges
Pays :
France
Territoire d'implantation : Urbain

DESCRIPTION
Public visé
Age des enfants concernés :
3 ans à 6 ans et plus
Nombre d'enfants touchés : entre 40 et 140 selon la séance
Nombre de parents concernés :

Votre projet
Raisons d'être du projet, ou besoins identifiés (origine et motivation) :

Aller au cinéma en famille, un acte facile et accessible à tous ? En principe oui. Mais dans la réalité, pas pour les familles qui ont un enfant  polyhandicapé, un enfant un ado, ou adulte avec de l'autisme, une personne que risque de réagir un peu plus fort que les autres…

 Objectif du projet :
Faire partager aux enfants et adultes en situation d’handicap et au public "classique" les mêmes séances, et par conséquent aux fratries, et aux familles entières. Faire sortir de leur isolement et de leur carcan les familles des personnes handicapées et créer une ouverture entre les différents publics.

Présentation du projet :
Séances de cinéma adaptées aux personnes (enfants et adultes) en situation de handicap mais ouvertes a tous les publics. Elles ont lieu dans une salle ordinaire aménagée pour que des personnes moins ordinaires y viennent aussi et s'y sentent bien. Elles ont le plaisir d'aller au cinéma et d'y être les bienvenues. L'idée  est d'ouvrir la séance à tout le monde et ou la norme sera de laisser la personne avec l'autisme ou des handicaps multiples, ou plus généralement avec un handicap et des troubles de comportement associes, s’exprimer quand elle aura envie, sans craindre le regard des autres. De permettre aussi aux parents d'avoir accès à la culture et au loisir, ensemble avec leurs enfants. L'adaptation de la séance de cinéma passe par le respect de quelques précautions comme le fait d'éteindre (ou pas) doucement les lumières, d'adapter en la réduisant la puissance du son du film projeté, directement sans publicité en ouverture. A l'intérieur, des pictogrammes constituent des repères pour des personnes avec handicap. Les films sont actuels, et les projections sont précédées d'une présentation de l’esprit de cette opération.

Durée de l'activité/périodicité et/ou amplitude d'accueil :
Séances bimestrielles. Nous "attaquons" notre troisième année. En plus du film, à la fin nous proposons un goûter, moment convivial que permet un échange informel sur la séance et d'autres sujets. L'accueil commence à 14h et le film a 14h30.

Les professionnels qui interviennent dans le projet :
Les professionnels du cinéma et des bénévoles. Des bénévoles sont habillés d'un gilet jaune fluo et munis de lampes torches, ils sont là pour accueillir et accompagner le public, en informant sur ce qui risque de se passer au cours de la séance, parfois des spectateurs tellement enthousiastes applaudissent à contretemps ou rient un peu fort... Mais ces jours là, pas de regards accusateurs, ou agressifs, pas de jugement, juste le plaisir d'être ensemble. Je fais intervenir deux clowns et un jongleur, l’objectif est de capter l'attention des personnes avec handicap et de les"faire attendre" pendant que les spectateurs prennent place.

Partenaires du projet (citez lesquels) :
Association Ciné-ma Différence. Association Turbulences et  la Maison de XXI siècle. Cinéma Empire et bénévoles.

CONTACT
Nom du contact : Alberto Szwarcer
Adresse complète : 3 rue Pierre Bérégovoy
Téléphone : 06 08 43 48 76/ 03 29 55 39 89
Mail : albertomaisondu21siecle@orange.fr
Site Internet : http://www.association-turbulences.com  (en construction)
Nom de la personne qui remplit le questionnaire : Alberto Szwarcer
Accord pour publication : OUI