Enfants d'Europe N°11 : La relation public/prive

Disponibilité : En stock

4,00 €

Introduction

Equilibrer le rapport public/prive.
Dans ce numéro d' Enfants d'Europe, nous examinons une dimension particulièrement importante des systèmes d'accueil et d'éducation du jeune enfant (AEJE) : les rapports entre le secteur public et le secteur privé. Comme le montre Edgar Szoc dans son article, à l'heure du débat sur la régulation des «services sociaux d'intérêt général» sur le marché européen, il nous a semblé crucial d'approfondir plusieurs questions...

Lire toute l'introduction

Enfants d'Europe N°11 : La relation public/prive

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Sommaire

- Equilibrer le rapport public/privé : Perrine Humblet et Peter Moss
- Gestion et financement : comparaison entre le public et le privé
- Actualités européennes
- Les enfants d'Europe enfin reconnus. Une communication de la
- Commission européenne sur les droits de l'enfant
- De Bolkestein aux services sociaux d'intérêt général : Edgar Szoc
- Espagne : se réapproprier la vision? : Marta Ferrer
- En Hongrie, le secteur public domine encore : Marta Korintus et Karoly Czibere
- Royaume-Uni : marchandise privée ou bien public ? : Bronwen Cohen et Lisa Harker
- Allemagne : le principe de subsidiarité : Detlef Diskowski
- Danemark: externaliser les services à la petite enfance : Lise Damgaard
- Pays-bas : place aux forces du marché : Annemarie Marangos et Janneke Plantenga
- Belgique : l'équité en question : Perrine Humblet et Michel Vandenbroeck
- France : l'école maternelle publique domine la scène : Claude Martin et Blanche Le Bihan
- Italie: vers des relations public-privé plus étroites : Sandra Benedetti
- Anim'action : un programme de partenariats entre artistes et écoles : Patricia Vincart