Les 26, 28, 30 sept. et 4 octobre en Distanciel - 500 €

« Douces violences » « violences éducatives ordinaires » : Ces Oxymores vous
questionnent ? Vous dérangent ?
La Loi n° 2019-721 du 10 juillet 2019 relative à l'interdiction des violences éducatives ordinaires vient poser un interdit.
Si cette loi évoque les comportements de ceux qui sont titulaires de l’autorité parentale,
elle n’écarte pas les pratiques professionnelles pour autant !
Les pratiques éducatives violentes et malveillantes ont un réel impact sur le
développement affectif de l’enfant et sur sa construction identitaire et son estime de soi.
Les questionner, les définir et les comprendre pour lutter contre, devient indispensable.
Dans une société où le « faire » à une grande place, la question des « violences » nous encourage à nous questionner en tant que professionnel sur notre « savoir être » !

Il s’agirait d’accueillir en toute conscience l’enfant et ses parents sans différence et dans
la bientraitance. Comment s’ouvrir à l’autre sans jugement, comment respecter les
parcours de chacun pour soutenir le lien parent-enfant en proposant un accueil basé sur
l’écoute des uns et des autres pour accompagner la parentalité naissante ?

 

Objectifs

• Définir et identifier les « violences éducatives ordinaires » dans sa pratique
professionnelle
• Mettre en œuvre une posture professionnelle dans le respect de l’enfant et de son
parent qui favorise l’accompagnement à la parentalité en développant une écoute active.
• Proposer un accueil de qualité respectueux de tous en collaboration avec l’équipe pour
lutter contre les violences éducatives ordinaires

Contenus

• Apports théoriques et définition de la violence : ses causes, ses diverses formes, son impact sur le développement de l’enfant et sur l’estime de soi.
• Apports théoriques sur les besoins physiologiques et psychoaffectif de l’enfant
• L’analyse et observation des violences ordinaires dans le quotidien institutionnel
• Questionnement autour de la coéducation et du soutien à la parentalité
• Apports théoriques pour permettre à l’adulte de créer un cadre épanouissant en abordant la notion d’autorité juste : celle qui rassure, structure et donne des repères constructifs.
• Apports théoriques sur l’écoute active de l’enfant et de son parent pour favoriser l’expression des besoins
• Mise en lien de la gestion des conflits entre les enfants et avec les adultes : notion du cadre de repère, d’autorité et d’autoritarisme.