À l’occasion des 30 ans de la ratification par la France de la CIDE, Le Furet dont la vocation est la lutte contre les discriminations et les exclusions dès la petite enfance, organise les premières rencontres du Furet à Strasbourg.

Faire vivre les droits des humains et des enfants en particulier dans le contexte actuel d’incertitudes sur le plan économique, sociétal, sanitaire, climatique… c’est ce qui nous anime depuis plus de 20 ans.

Ces deux journées consacrées à la place des enfants dans nos cités ont pour objectifs :
.de donner la parole aux professionnel.les et partager ce qui soutient, sous-tend leur travail, 
.de mettre en perspectives les réseaux de la Petite Enfance et de la parentalité dans leurs diversités culturelles, sociales, linguistiques,
.de montrer l’implication des adultes , parents, professionnel.les, promoteurs de projets, élus face aux lourdeurs institutionnelles et promouvoir la question de la participation citoyenne des parents, des professionnel.les en France, en Europe et dans le monde.  


Règlement également possible par : 
Chèque à l'ordre du Furet (6 quai de Paris, 67000 Strasbourg) - précisez au verso 1ères rencontres
Par virement ou mandat administratif en précisant - règlement des 1ères rencontres


-------------------------------------------------------------------

 

À l’occasion de la parution de l’ouvrage :
Pistoia. Une culture de la petite enfance (A. L. Galardini et coll., érès 2020)
rencontrons-nous autour de la culture spécifique de la petite enfance à Pistoia,
parlons aménagement des espaces, coordination pédagogique, projets partagés entres crèches, écoles maternelles, aree bambini,
et… entrons dans la crèche Lago Mago !

L’opportunité d’échanger sur le sujet avec Sylvie Rayna et nos partenaires italiennes
Alessandra Frosini, Donatella Giovannini, Federica Taddei, Gabri Magrini !


-------------------------------------------------------------------

 

Par mesure de précaution, les organisateurs ont décidé de reporter cette Journée d'étude 
La date vous sera confirmée ultérieurement

Une journée placée sous les regards critiques et bienveillants
d’Andréa YOUNG, sociolinguiste Unistra, d’Anne Sophie BESSE psycholinguiste Unistra
et de Barbara ABDELILAH, linguiste et psychosociologue.


-------------------------------------------------------------------